La Polynesie


Infos utiles
Argent
Franc pacifique
Décalage
été : -12h

horaire
hiver : -11h
Durée vol
22h
Langue
Français,tahitien
Vaccins
non
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Première patiente pour le nouvel hôpital de Polynésie

L’hôpital du Taaone a accueilli hier sa toute première patiente, après presque dix ans de construction.
Stella Teaotea, 71 ans, souffre de problèmes cardiaques. C’est la première patiente à être transférée de l’ancien centre de santé de la Polynésie Française vers le nouveau service cardiologie de l’hôpital du Taaone. Ce nouvel établissement de soins ultra moderne doit récupérer avant le 18 novembre tous les patients de l’ancien centre hospitalier de l’île.

Pour Jules Ienfa, Ministre de la santé de la Polynésie, ce nouveau centre de soins est « une vitrine de la technologie française, qui pourra bénéficier à nos voisins du Pacifique.». Jusqu’ici, beaucoup de patients ne bénéficiaient pas des technologies modernes pour se faire soigner. Cet hôpital possède notamment un accélérateur de particules qui sera bénéfique pour les personnes atteintes d’un cancer. Jusqu’ici, pour se faire soigner, elles n’avaient d’autres choix que de se rendre en Nouvelle Zélande, ou en Métropole. Beaucoup de ces malades préféraient rester chez eux.

« C’est certainement l’hôpital du Pacifique Sud le plus à la pointe de l’innovation médicale. », se félicite son nouveau directeur, Mr Louis Rolland. Cet établissement de soins est aussi utile pour l’emploi en Polynésie. 1 650 personnes doivent y travailler. Sans compter la création de nouveaux services dans les années à venir. On sait déjà que 2011 verra naître un centre de greffe rénale. Seule petit ombre au tableau, les surcoûts de l’hôpital. Avec ce genre d’initiative, Taaone devrait valoir 12,6 millions d’euros (soit 1,5 milliards de francs Pacifique) par an.

C’est l’ancien président de cette collectivité d’Outre-Mer, Gaston Flosse, qui était à l’origine de se projet. Il avait posé la première pierre de l’hôpital en 2001. A la base, ce centre de soins devaient se nommer Hôpital Jacques Chirac, mais au final, il a pris le nom du quartier où il a été construit, le Taaone.

Mots-clefs : , , ,

Plongée en Polynesie
Rechercher un vol
Un service Altavacances