La Polynesie


Infos utiles
Argent
Franc pacifique
Décalage
été : -12h

horaire
hiver : -11h
Durée vol
22h
Langue
Français,tahitien
Vaccins
non
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Le haut débit débarque enfin en Polynésie

En Polynésie, il n’y a dorénavant plus besoin de passer par le satellite sur surfer sur Internet à grande vitesse, de Bora-Bora à Tahiti.

Les Polynésiens ont désormais la possibilité de s’abonner à une ligne haut débit comme en France métropolitaine. Jusqu’ici, seules les liaisons satellite permettaient une connexion à Internet qui était tout de même de faible qualité, en particulier concernant le débit. Les tarifs étaient donc très élevés et l’utilisation d’Internet peu démocratisée.

4.658 kilomètres de câble ont été déposés par un navire câblier basé à Nouméa, L’Ile de Ré. Il relie Honolulu (Hawaï) et Papenoo (sur la côte Est de Tahiti). Une autre ligne de 394 kilomètres connecte Moorea puis, vers le nord-ouest, Raiatea et Huahine, et enfin à Vaitape, située sur l’atoll de Bora-Bora.

La paire de fibres baptisée Honotua a été mise en service par l’OPT (Office des postes et télécommunications de Polynésie Française) pour le compte de sa filiale Mana, l’opérateur polynésien. Les tarifs proposés restent assez coûteux, vus de France métropolitaine : le plus bas prix est de 3.850 francs CFP (cours français du Pacifique, soit environ 32 euros) pour un abonnement mensuel donnant droit à un débit de 256 kilobits/s et le débit maximal, de 2 Gbits/s, coûte à un Polynésien 14.300 francs par mois, soit 120 euros.

Mots-clefs : , ,

Plongée en Polynesie
Rechercher un vol
Un service Altavacances